L’Art viscéral de l’iconographe Manon Boucher

Kirtan Bromont Logo accueillait mardi soir dernier une artiste de Bromont, Manon Boucher , iconographe de style byzantin.

Manon nous a présenté quelques-unes de ses œuvres, des personnages mystiques peints sur plaques de merisier nommés « icônes ». Cet Art sacré existe depuis des millénaires. « À l’origine, le terme icône désignait toute image religieuse, quelle qu’en soit la technique (peinture, mosaïque, orfèvrerie, tissu…) Dans l’acceptation moderne, il désigne une « image religieuse » réalisée selon des règles particulières, sur un panneau de bois mobile, et destinée au culte individuel, spirituel ou communautaire. » *Wikipedia

Manon nous a littéralement fait « VIVRE«  sa passion et a discouru sur son cheminement. Dès le premier contact avec ce dogme sacré : « J’ai su immédiatement ce à quoi mon talent d’artiste peintre se destinait, c’était plus fort que moi, une véritable révélation viscérale ».

Personne ne s’attendait à un discours aussi touchant. On aurait cru entendre un ange voler tellement Manon a captivé l’attention de son auditoire. C’est une femme inspirante par sa simplicité, elle parle de son ART avec une grande sensibilité et un respect absolu. Ce sont ses mains qui lui permettent d’Être l’intermédiaire entre la création d’icônes et l’inspiration émanant de l’âme. Elle affirme qu’elle n’a qu’à tendre l’oreille et s’accorder au rythme du cœur pour que l’indulgence s’extériorise et s’exprime en art sacré.

Une soirée tout en douceur avec Manon qui nous a amenés vers une ouverture sur ce culte encore peu connu.