Les couleurs dansent sous les doigts de Dominic Besner, artiste peintre

Compte-rendu de l’exposition de la Galerie d’art du CCUdeS

 

Dominic_Besner

 

La première journée de l’exposition débute au fort d’une chaleur écrasante. Sous les rayons ardents du soleil, nous sommes plusieurs à attendre l’ouverture de la Galerie d’art du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. Au moment où la porte s’ouvre, une indescriptible et bienvenue fraîcheur nous saute au visage. Dès les premiers instants, les couleurs des toiles géantes de l’artiste peintre Dominic Besner ensorcellent les sens. Ses œuvres brillent au cœur d’une musique électro en sourdine. Sur les murs noirs de la galerie, on a l’impression que les tableaux habitent un univers tantôt infini tantôt enveloppé par les projecteurs lumineux. Le plancher vient à son tour nous transporter dans le monde imaginaire de Besner en projetant sous nos pieds un condensé de ses créations.

Le commissaire, Martin Bundock, a choisi de présenter une exposition en quatre thèmes s’intercalant dans l’ensemble des 25 ans de carrière de l’artiste coloriste franco-ontarien : les personnages, les animaux en nous, l’architecture et les scènes théâtrales. De par sa formation architecturale, on retrouve dans les huiles de Besner une éloquence urbaine, mais toujours dans un profil figuratif. Les yeux profonds des visages blanchâtres de ses personnages font aussi partie de ses inspirations et donnent un ton cabalistique à l’ensemble de l’œuvre. Le message de ces masques de cirque représente une dérision de notre société au dire de Madame Presse, coordonnatrice des expositions de la Galerie.

Dominic Besner peint à l’origine sur une toile noire et fait jouer des craies à l’huile réchauffée par ses doigts. Cette façon de travailler confère un style tout à fait inédit. De toute évidence, Besner est un surdoué dans son art et un artiste canadien d’exception. Il plaira à bon nombre d’amateurs de peinture à l’huile, quelle que soit leur allégeance.

On peut admirer ses créations dans diverses expositions et galeries à travers le monde et aussi dans le spectacle Love du Cirque du Soleil.

Si vous recherchez une exposition d’art qui s’attache à la représentation des êtres, des objets qui existent dans la nature, je vous recommande chaleureusement celle de Dominic Besner Strophes d’une poésie, à l’affiche jusqu’au 20 octobre 2018 à la Galerie d’art du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke. Une exposition et un artiste à découvrir pour les sensations hautes en couleurs de l’art contemporain. Au même endroit,  prenez aussi le temps de visiter les œuvres de Marie-Pier Meilleur, jeune artiste préoccupée par l’image de la libre expression et du monde de la polémique.